Alberto Magnelli, né à Florence le 1er juillet 1888, s'est installé définitivement en France au cours de l'année 1931 à Paris, puis à Meudon-Bellevue où il est mort le 20 avril 1971. Il appartient, au début du XXe siècle, à l'avant-garde artistique européenne, à cette première génération d'artistes qui s'engagent alors dans la voie de l'abstraction.
Il est actif entre 1907 et 1971.

Sa peinture, qu'il s'attache à "construire" et définit comme "inventée", se complète d'une oeuvre sur papier abondante (dessins, gouaches), de collages, d'ardoises peintes et d'estampes ; deux sculptures (1914-1915) sont les témoins d'une série accidentellement disparue.

 

Ses amis, parmi les grands contemporains :

les futuristes italiens, Apollinaire, Max Jacob, Picasso, Kandinsky,
Léger, Le Corbusier, De Chirico, Miró, Pevsner, Laurens, Arp...